Condamnation Moha La Squale : 3 ans de prison pour

Condamnation Moha La Squale : 3 ans de prison pour violences conjugales et séquestration


Moha La Squale reconnu coupable de violences et séquestration par six ex-compagnes

Le rappeur Moha La Squale a été reconnu coupable par la justice des accusations de violences, menaces de mort et séquestration émises par six de ses anciennes compagnes. Après un procès ouvert le 2 juillet au tribunal correctionnel de Paris, il a été condamné à une peine de quatre ans d’emprisonnement, dont un an avec sursis.

Au cours du procès, les victimes étaient présentes pour confronter le rappeur, qui niait en bloc les accusations en les qualifiant de « complot visant à le nuire ». Trois plaintes déposées en septembre 2020 pour violences sexuelles, séquestrations, coups et menaces ont abouti à trois autres accusations à l’encontre de Moha La Squale.

Arrestation et fuite du rappeur

Moha La Squale, de son vrai nom Mohamed Bellahmed, a été arrêté en Allemagne le 31 janvier dernier suite à un mandat d’arrêt européen. En fuite depuis plusieurs semaines, il avait ignoré son assignation à résidence sous surveillance électronique. Cette décision faisait suite à sa mise en examen pour viol sur l’une de ses ex-compagnes en juillet 2022. En juin 2021, il avait déjà été placé en garde à vue pour agression sexuelle et violences.

  • #MeToo
  • Moha La Squale
  • procès

Leave a Reply