Ex Bérurier Noir rencontre jazzman dans No Suicide Act

Ex-Bérurier Noir rencontre jazzman dans No Suicide Act

**Un nouveau projet musical engagé : No Suicide Act**

FanXoa, ancien chanteur de Bérurier Noir, et Madsaxx, saxophoniste anticonformiste, se sont associés pour former No Suicide Act, un projet mêlant free-jazz, post-punk et chanson engagée. Leur musique, en réaction à l’emprise capitaliste et à la montée de l’extrême droite en France, se veut une confrontation directe avec l’actualité.

**Une collaboration musicale inspirée**

La rencontre entre FanXoa et Madsaxx s’est faite dans le cadre du projet PIND, dédié au mouvement punk en France. De cette rencontre est né un projet musical commun, avec une première session d’enregistrement en 2022. Partant de reprises de Bérurier Noir, le duo a rapidement évolué vers des compositions originales, donnant naissance à l’EP « Interbellum » et préparant un album pour septembre.

**Créativité et influences**

No Suicide Act fonctionne dans une dynamique de recherche et de création, simplifiant au maximum le processus musical. Les influences de chacun se complètent, alliant les racines punk de FanXoa aux expérimentations jazz de Madsaxx. Le duo s’inspire également de groupes mythiques comme Suicide, dont l’énergie et la force de vie transparaissent dans leur musique.

**Engagement politique et humanisme**

Les chansons de No Suicide Act abordent des thèmes politiques et sociaux, comme le conflit israélo-palestinien, sans manichéisme. Le duo exprime une vision humaniste, appelant à la fin des violences et des guerres. Face à la crise politique en France et à la montée de l’extrême droite, FanXoa et Madsaxx affirment leur engagement contre le repli nationaliste et en faveur de l’ouverture et de la solidarité.

**Une musique sans frontières**

No Suicide Act se positionne en opposition à la montée des nationalismes, prônant une musique sans frontières. Leur message, porté par une énergie vitale et un cri primal, résonne comme un appel à l’unité dans la diversité. En ces temps de tensions politiques, le duo reste optimiste quant à la capacité de la jeunesse à s’unir et à résister.

*Propos recueillis par Jérôme Provençal*

Leave a Reply