drapeau bresil

Les 10 meilleurs albums de Bossa Nova

La Bossa Nova, ce joyau musical brésilien empreint d’élégance et de sensualité, a conquis les cœurs du monde entier depuis son émergence dans les années 1950. Dans cet article, nous vous invitons à explorer l’univers envoûtant de la Bossa Nova à travers une sélection minutieuse des 10 meilleurs albums qui ont sculpté et magnifié ce genre iconique. Chaque enregistrement, véritable ode à la passion et à la délicatesse, incarne l’essence même de la Bossa Nova, faisant de cette liste une escapade sonore incontournable pour tout amateur de musique brésilienne.

1. « Chega de Saudade » de João Gilberto (1959)

Chega de Saudade est souvent considéré comme l’album qui a donné naissance au mouvement Bossa Nova. João Gilberto, chanteur et guitariste brésilien, a révolutionné la scène musicale avec son jeu de guitare doux et rythmé et sa voix suave. Cet album a mis en valeur le style unique de Gilberto et a fait connaître la Bossa Nova au monde entier. Les chansons de Chega de Saudade, telles que la chanson titre et « Desafinado », ont créé une fusion entre le jazz et la musique traditionnelle brésilienne, attirant l’attention internationale et inspirant d’innombrables musiciens.

2. « Getz/Gilberto » de Stan Getz et João Gilberto (1964)

Getz/Gilberto est une collaboration entre le saxophoniste américain Stan Getz et João Gilberto. Cet album a connu un énorme succès et a fait connaître la Bossa Nova aux États-Unis. Le titre emblématique « The Girl from Ipanema », avec la chanteuse Astrud Gilberto, est devenu un succès mondial et a remporté le Grammy du disque de l’année en 1965. Les sons doux et mélodiques de la Bossa Nova combinés au saxophone velouté de Getz créent une expérience d’écoute inoubliable.

3. « Ela é Carioca » d’Antonio Carlos Jobim (1979)

Antonio Carlos Jobim, également connu sous le nom de Tom Jobim, est à l’origine de nombreux classiques de la Bossa Nova. Ela é Carioca est un album compilation qui comprend certains de ses titres les plus influents, tels que « Águas De Março » et « Corcovado ». L’écriture magistrale de Jobim et sa voix apaisante font de cet album un véritable bijou. Ela é Carioca met en valeur la beauté intemporelle de la Bossa Nova et consolide le statut de Jobim comme l’un des plus grands innovateurs du genre.

VOIR  Les 10 meilleurs albums de Rock de tous les temps

4. « Wave » par Antonio Carlos Jobim (1967)

Wave, un autre chef-d’œuvre d’Antonio Carlos Jobim, a consolidé sa réputation de légende de la Bossa Nova. Cet album comprend la captivante chanson titre, ainsi que d’autres compositions envoûtantes comme « Triste » et « Mojave ». Wave illustre la capacité de Jobim à créer des mélodies complexes et à incorporer des éléments de jazz dans la Bossa Nova. Avec son atmosphère décontractée, cet album reste un classique qui résume l’essence de la Bossa Nova.

5. « Águas De Março » par Elis Regina et Tom Jobim (1972)

Águas De Março est un album réalisé en collaboration entre la célèbre chanteuse brésilienne Elis Regina et Tom Jobim. Ce duo emblématique a porté la Bossa Nova à de nouveaux sommets grâce à ses interprétations passionnées. L’album comprend de brillantes interprétations des compositions de Jobim, dont l’envoûtante chanson titre. La voix puissante d’Elis Regina combinée à l’écriture impeccable de Jobim crée un album qui capture sans effort la beauté et l’émotion de la Bossa Nova.

6. « Amor em Paz » de Sylvia Telles (1958)

Sylvia Telles, chanteuse brésilienne, a eu un impact profond sur le mouvement Bossa Nova. Amor em Paz est un album qui met en valeur sa voix délicate et enchanteresse. Telles glisse sans effort à travers les classiques de la Bossa Nova comme « Dindi » et « Corcovado », laissant les auditeurs captivés. Amor em Paz a ouvert la voie aux artistes féminines dans le genre de la Bossa Nova et reste une démonstration stupéfiante du talent de Telles et de la beauté intemporelle de ce style musical.

VOIR  Les 10 meilleurs albums de tango pour une immersion profonde dans ce style passionné

7. « Le compositeur de Desafinado, joue » de João Gilberto (1963)

L’album The Composer of Desafinado, Plays de João Gilberto a consolidé son statut de pionnier de la Bossa Nova. Cet album met en valeur le style de guitare novateur de Gilberto et sa voix intime. Des chansons comme « Quiet Nights of Quiet Stars » et « Samba da Minha Terra » mettent en valeur son phrasé et son rythme impeccables. Le compositeur de Desafinado, Plays illustre l’approche révolutionnaire de Gilberto en matière de Bossa Nova, ce qui en fait un album essentiel pour tout amateur de ce genre.

8. Bande originale du film « Black Orpheus » d’Antonio Carlos Jobim et Luiz Bonfá (1959)

La bande originale du film Black Orpheus est une collaboration entre Antonio Carlos Jobim et Luiz Bonfá. Cet album a fait connaître la Bossa Nova à un public international, alors que le film devenait une sensation mondiale. Les mélodies envoûtantes de titres comme « Manhã de Carnaval » et « Samba de Orfeu » transportent les auditeurs dans les rues animées de Rio de Janeiro. La bande originale de Black Orpheus reste une pierre angulaire de l’histoire de la Bossa Nova et illustre la capacité du genre à susciter des émotions chez ses auditeurs.

9. « Love, Strings and Jobim » par Antonio Carlos Jobim (1966)

Avec Love, Strings and Jobim, Antonio Carlos Jobim a démontré sa polyvalence et son talent de compositeur et d’arrangeur. Cet album combine des arrangements orchestraux luxuriants avec la voix apaisante et les mélodies captivantes de Jobim. Des titres comme « How Insensitive » et « Wave » mettent en évidence la capacité de Jobim à créer des paysages sonores riches et élégants. Love, Strings and Jobim consolide la position de Jobim en tant que maître de la Bossa Nova et continue d’inspirer les musiciens à ce jour.

VOIR  Les 10 meilleurs albums de House pour ravir les fans de musique électronique

10. « Bossa Nova » de Sergio Mendes (1962)

Bossa Nova de Sergio Mendes est un album quintessentiel qui a contribué à populariser le genre en dehors du Brésil. Cet album met en valeur le pianisme exceptionnel de Mendes et ses rythmes contagieux. Avec des titres comme « Outra Vez » et « Noa Noa », Mendes montre sa capacité à mélanger la Bossa Nova avec le jazz et la musique traditionnelle brésilienne. Bossa Nova a propulsé Sergio Mendes sur le devant de la scène internationale et reste un album très apprécié des aficionados de la Bossa Nova.

Cette sélection d’albums représente le meilleur de la Bossa Nova et souligne la beauté intemporelle de ce genre. Chaque artiste et chaque album ont joué un rôle crucial dans l’histoire de la Bossa Nova et ont laissé une trace indélébile dans le monde de la musique. Que vous soyez un fan de longue date ou que vous découvriez les sons enchanteurs de la Bossa Nova, ces albums sont des incontournables qui continuent à captiver le public par leur élégance et leur sophistication.

Leave a Reply