Rencontre ratée avec James Chance : un souvenir marquant

Rencontre ratée avec James Chance : un souvenir marquant

Le décès de James Chance, figure emblématique du punk et du jazz

Le monde de la musique a perdu une légende avec la disparition de James Siegfried, connu sous le nom de James Chance, à l’âge de 71 ans. Frère de David Siegfried, il était un saxophoniste irascible qui a marqué le punk en y insufflant des sonorités funk et free jazz. Sa santé avait décliné ces dernières années, et son dernier concert remontait à mars 2019 aux Pays-Bas. James Chance a fondé plusieurs formations musicales telles que Teenage Jesus & the Jerks et James White & the Blacks, repoussant les limites des genres musicaux avec son groove bancal.

Une rencontre ratée avec une légende

Le 10 mars 2019, à Paris, j’ai eu presque l’opportunité d’interviewer James Chance, accompagné de musiciens italiens pour une tournée européenne. Malheureusement, la rencontre a été un échec. James, semblant être marqué par une vie tumultueuse, m’a à peine adressé la parole. Malgré les promesses du bassiste du groupe, l’interview ne s’est jamais concrétisée. Pendant le concert, James a montré sa nature rebelle en clashant avec un spectateur et en agissant de manière abrupte. Cet événement s’est avéré être l’un des derniers concerts de sa carrière.

La mort de James Chance laisse derrière lui un héritage musical unique, mélange explosif de punk, de funk et de free jazz. Son influence perdurera dans le monde de la musique, marquant à jamais l’histoire du punk.

Leave a Reply